Classic Cars F1 Vintage

La Envoy Formula Junior pilotée par Christian Lange.

Il y a quelques jours, j’ai reçu un message d’invitation à signer une pétition en faveur d’un retour à la liberté de circulation, fort entravée par les mesures COVID-19.

L’expéditeur de ce message est un ancien client avec lequel j’ai toujours entretenu de bonnes relations et qui est, comme par hasard, un passionné de bagnoles et de compétition. Il s’agit de Christian Lange, le boss de Glutton ®, patron d’une entreprise wallonne innovante dans le secteur de la propreté urbaine

Après avoir évoqué d’abord les difficultés auxquelles est confrontée son entreprise, puis des nouveaux modèles 100% électriques, nous sommes en arrivés aux voitures. Il m’apprend qu’il participe à des courses de monoplaces historiques, organisées par la FIA au volant d’une Envoy Formula Junior Prototype de 1959 à moteur Cosworth.

Je savais que C. Lange participait à des courses vintage. Je l’avais, en effet, rencontré au Spa Classic, mais de la à imaginer qu’il roulait à Goodwood, Monza, Estoril,….

Je me suis donc intéressé à cette Envoy de 1959 inspirée de la Cooper 500. Il s’agit de l’une des premières monoplaces à moteur arrière. La toute première étant la Cooper 500 à moteur de moto (Norton et JAP). La Envoy est le fruit de la collaboration entre Ken Cooper et le pilote Ian Raby.

Le modèle détenu par C. Lange est préparé par quelqu’un “bien” de chez nous, Frédéric Hébette. Voici un album photos.

 

 

Bien que je n’ai pu trouver de lien de parenté entre Ken et John Cooper, je ne résiste pas au plaisir de vous parler de ce constructeur de voitures de courses.

 

Cooper Car Company

John Cooper a grandi dans le garage de son père Charles. Il a quitté l’école à l’âge de 15 ans pour devenir apprenti outilleur. Après son service militaire dans la RAF, en tant que fabricant d’outils pendant les dernières étapes de la Seconde Guerre mondiale, John avait été impatient de retrouver sa passion pour les voitures. Déterminé à se lancer dans la course automobile, il s’associe alors à son vieil ami Eric Brandon, pour se lancer dans un projet qui va changer le cours de sa vie.

Ensemble, ils utilisèrent leurs talents et leur ingéniosité pour construire la monoplace Cooper 500 à partir de deux anciennes parties avant de Fiat Topolino. Propulsée par un moteur de moto JAP, cette voiture se distinguait de toutes les autres par le simple emplacement du moteur derrière le conducteur. Ce fut un succès remarquable, encourageant Charles et John à fonder la Cooper Car Company.

L’un de leurs premiers clients pour la populaire Cooper 500 ne fut autre que Stirling Moss. Offrant un point d’entrée relativement peu coûteux dans le sport automobile, la Cooper 500 annonçait un boom dans l’entreprise pour le père et le fils. La Cooper Car Company est devenue le premier et le plus grand constructeur mondial de voitures de course de l’après-guerre pour la vente aux clients privés, ou «privés» comme on les appelait dans le monde du sport automobile.

Les premiers succès de Cooper en Formule 1 ont été obtenus par Jack Brabham, suivis de ceux de Bruce Mac Laren et du succès de Pedro Rodriguez sur la Cooper-Maserati.

 

Michel FERONT

Je suis passionné de moteurs et de voitures anciennes.
Lorsque j'étais enfant, je vantais la qualité des moteurs Sachs qui équipaient les motos que mes parents vendaient. Cette passion ne m'a jamais quitté, malgré une carrière dans le secteur de l'informatique, où les moteurs sont remplacés par les processeurs.
Dans mon village, je suis connu comme le mec qui "fait" dans les vieilles voitures, ....

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire