Actualité F1 Vintage

Grosjean en F1, Zarco en Moto GP et l’inconscience des risques qu’ils font courir aux autres pilotes.

Et oui, on peut être passionné de voitures anciennes et avoir la passion des sports mécaniques. C’est mon cas, alors que faire un dimanche sans balade annoncée et que la météo prévoit des orages l’après-midi ? J’enchaîne les courses de moto GP et de F1 sur la 2ème chaîne TV. Didier de Radiguès et Marc Duez apportent leurs commentaires avisés, graves pour l’ancien motard, humoristiques pour le Duze.

Le GP moto a failli tourner au drame. L’envol terrifiant de la moto de Zarco, traversant la piste entre Vinales et Rossi, de même que celle de Morbidelli poursuivant sa course toute seule et s’encastrant sur un mur était effrayant. De retour au stand après l’arrêt de la course, Valentino Rossi était bouleversé, conscient d’avoir eu une chance inouïe.

Zarco se défend en disant qua sa manœuvre était correcte et justifiée par l’approche d’un virage à gauche, mais il a bel et bien tassé Morbidelli sur sa droite. L’avant de la moto de Morbidelli a heurté l’arrière de celle de Zarco, éjectant le pilote italien.

Revenu aux stands car la course avait été arrêtée par un drapeau rouge, il est descendu de sa moto en se tenant le casque et, une fois celui-ci retiré, a montré un visage décomposé. “J’ai eu si peur, je suis secoué, reprendre le deuxième départ a été difficile. J’ai pris le plus gros risque de ma carrière“, a-t-il déclaré à la télévision Sky Italia.

Le Saint des motards a encore fait du bon boulot aujourd’hui, c’était très dangereux“, a affirmé le champion italien, qui affirme vouloir encore courir plusieurs années et a terminé 5e de la course dimanche.

En F1, au GP d’Espagne, Grosjean défend sa position en obligeant Räikkonen à s’écarter in extrémis. Une manœuvre idiote et inutile. A Silverstone, Grosjean avait changé de ligne en résistant à Sainz et à Ricciardo. Ses arguments montrent une méconnaissance des règlements et une mauvaise foi évidente. Et, par dessus le marché, il prétend avoir eu « la pire voiture de sa vie ». Gonflé le « cinglé du premier tour » comme l’appelait Marc Webber, quoi qu’en dise l’Équipe.

Heureusement, les vainqueurs sont des gentlemans.

Rassurez-vous, retromoteurs.be ne deviendra pas un blog de sports mécaniques. Mais, quand il y a danger, je le dis.

Michel FERONT

Je suis passionné de moteurs et de voitures anciennes.
Lorsque j'étais enfant, je vantais la qualité des moteurs Schas qui équipaient les motos que mes parents vendaient. Cette passion ne m'a jamais quitté, malgré une carrière dans le secteur de l'informatique, où les moteurs sont remplacés par les processeurs.
Dans mon village, je suis connu comme le mec qui "fait" dans les vieilles voitures, ....

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire