Première sortie de la Lancia Fulvia 3 en 2019

Le soleil est généreux, la température avoisine les 15°, c’est une opportunité pour sortir une de mes anciennes pour une balade dans le pays de Namur.
Les préparatifs sont simples: vérification des niveaux (huile, eau) et ajustement de la pression des pneus. La batterie est chargée à 100%, et elle s’acquitte parfaitement de sa tâche; après 3 essais, le moteur démarre. Ceinture bouclée, en avant, direction les environs de Beauraing par de petites routes.
Attention au schéma de la boîte de vitesse, la marche arrière est à la place de la 1ère et la 1ère s’engage à l’emplacement habituel de la 2ème. Mais, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas.
Passé Focant, le moteur est bien chaud, je peux monter dans les tours. Le moteur exprime sa joie de vivre comme le conducteur d’ailleurs. Attention aux casse-vitesse car certains sont traitreusement placés. Pause à Froidfontaine pour une visite du village et une séance photos.

 

 

 

 

 

 

Retour par la montée de Houyet (parcours de la course de côte) où la Fulvia fait la démonstration de sa tenue de route et de sa maniabilité. Ensuite, j’avale la descente vers Custinne comme un 4 heures et rangement au chaud de la belle italienne.


Quel crève-cœur de me séparer de cette drôle de machine, si attachante. Certains me disent que c’est moi qui ai des goûts particuliers. Bah, les goûts et le couleurs….

Michel FERONT Auteur

Je suis passionné de moteurs et de voitures anciennes. Lorsque j'étais enfant, je vantais la qualité des moteurs Schas qui équipaient les motos que mes parents vendaient. Cette passion ne m'a jamais quitté, malgré une carrière dans le secteur de l'informatique, où les moteurs sont remplacés par les processeurs. Dans mon village, je suis connu comme le mec qui "fait" dans les vieilles voitures, ....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *